www.faune-charente-maritime.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
Accueil
 
Les partenaires naturalistes
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Quelques cartes
       - 
Balbuzard pêcheur 2017
       - 
Bergeronnette printanière 2017
       - 
Cigogne noire 2017
       - 
Échasse blanche 2017
       - 
Gobemouche noir 2017
       - 
Hirondelle de fenêtre 2017
       - 
Hirondelle de rivage 2017
       - 
Huppe fasciée 2017
       - 
Moineau friquet 2017
       - 
Phragmite aquatique 2017
       - 
Pic noir 2017
       - 
Pouillot à grands sourcils 2017
       - 
Rougequeue à front blanc 2017
       - 
Rougequeue noir 2017
       - 
Spatule blanche 2017
       - 
Sterne naine 2017
       - 
Tarier des prés 2017
       - 
Campagnol amphibie 2017
       - 
Cerf élaphe 11-17
       - 
Chevreuil européen 10-17
       - 
Ecureuil roux 10-17
       - 
Genette commune 14-17
       - 
Lièvre d'Europe 15-17
       - 
Loir gris 13-17
       - 
Loutre d'Europe 08-17
       - 
Rhinolophus hipposideros 16-17
       - 
Cistude d'Europe 10-17
       - 
Couleuvre d'Esculape 08-17
       - 
Couleuvre vipérine 2017
       - 
Lézard vert occidental 2017
       - 
Alyte accoucheur 11-17
       - 
Alyte accoucheur 2017
       - 
Grenouille agile 2017
       - 
Grenouille rousse 14-17
       - 
Pélodyte ponctué 2017
       - 
Rainette verte 16-17
       - 
Anguille européenne 15-17
       - 
Poisson-chat 15-17
       - 
Belle-Dame 2017
       - 
Vulcain 2017
       - 
Moro-sphinx 13-17
       - 
Empuse pennée 12-17
       - 
Frelon asiatique 10-17
       - 
Rosalie des Alpes 13-17
       - 
Argiope frelon 12-17
       - 
Ecrevisse rouge de Louisiane 12-17
       - 
Troque élégante 14-17
 - 
Les galeries
Informations et aides
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Droits d'accès
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
Foire aux questions
  Statistiques d'utilisation
Consulter les cartes
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs
 - 
Atlas communal
 - 
Cartes de présence
Faune et routes
 - 
Faune et route
 - 
Aménagements réalisés
 - 
Les actions 2013-2015
  Fiche d'identification
    - 
Fiches d'identification
    - 
Fiche 1 : fouine et martre
    - 
Fiche 2 - visons et putois
    - 
Fiche 3 - loutre et ragondin
    - 
Fiche 4 - grands mammifères
    - 
Fiche 5 - petits mammifères
    - 
Fiche 6 - grenouilles et crapauds
    - 
Fiche 7 - tritons et salamandre
    - 
Fiche 8 - serpents
    - 
Fiche 9 - tortues
    - 
Fiche 10 - buse et busards
    - 
Fiche 11 - autres rapaces
    - 
Fiche 12 - chouettes et hiboux
Mammifères
  Chauves-souris
    - 
Chauves-souris - présentation
    - 
Chauves-souris - SOS Chiro
    - 
Chauves-souris des milieux bâtis
    - 
Codes pour les chauves-souris
Oiseaux
  Oiseaux-identification
    - 
Oiseaux - identification
  Oiseaux bagués
    - 
Codes pour marquages colorés
    - 
Busards marqués
    - 
Limicoles bagués couleur
 - 
Comités d'Homologation (CHN-CHD)
 - 
Codes Atlas
Reptiles
Amphibiens
 - 
Amphibien - identification
 - 
Alyte accoucheur : enquête 2015-2016
Mollusques continentaux
Insectes
  Libellules
    - 
Libellules - présentation
    - 
Libellules de Charente-Maritime
  Orthoptères
    - 
Orthoptères - présentation
    - 
Orthoptères - identification
 - 
Mantes et phasme - présentation
 - 
Cigales - présentation
 - 
Coccinelles - présentation
Biodiversité
 - 
La biodiversité en Poitou-Charentes
Prise en main
 - 
Guide d'utilisation
 - 
Bonne conduite naturaliste
 - 
Code déontologie
La LPO
 - 
Aider la LPO
 - 
Etre bénévole
 - 
Protection d'espaces
 - 
Créer un refuge
Contacts
 - 
Contacts
Les liens

Chauves-souris des milieux bâtis

Une grande enquête menée de mars 2013 à décembre 2014 va concerner les chauves-souris des milieux bâtis. Aidez-nous à protéger les espèces les plus menacées !

Cette enquête, qui va mobiliser plus de 9 experts de la LPO et de Nature Environnement 17, va porter sur une dizaine d'espèces de chauves-souris dites "anthropophiles", c'est-à-dire qui vivent dans les maisons durant leur période de reproduction.

Un véritable défi, localiser et protéger les colonies de reproduction !

Depuis une quainzaine d'années, les chauves-souris de charente-Maritime font l'objet de recherches assidues. Les principales cavités souterraines d'hibernation sont protégées mais les sites de reproduction demeurent globalement méconnus. Or, la  rénovation des maisons, les travaux d'isolation laissent de moins en moins d'espaces accessibles à ces espèces menacées. Il faut maintenant intervenir rapidement pour garantir l'avenir des colonies encore en place et tenter de favoriser l'installation des animaux dans des bâtiments où les contraintes sont plus faibles (églises, bâtiments publics par ex).

Espèces visées

Cinq espèces sont visées prioritairement par cette enquête. Toutes sont toutes inscrites à l'annexe 2 de la directive habitats-Faune-Flore et sont parmi les plus menacées en Europe. Il s'agit des Grand et Petit Rhinolophes, du Grand Murin, du Murin à oreilles échancrées et de la Barbastelle.

Pour ces espèces, l'objectif est ambitieux : trouver les colonies de reproduction et tenter de les protéger ; identifer les terrains de chasse les plus utilisés ; localiser les voies de déplacement traditionnelles et comprendre les modalités d'échanges d'individus entre colonies d'été et d'hiver.

 

http://files.biolovision.net/www.faune-charente-maritime.org/userfiles/Chiro/RHIFER002_1.JPG

Le Grand Rhinolophe est l'espèce visée prioritairement par l'enqête (cliché PJ)

Où les chauves-souris menacées se reproduisent-elles ?

La localisation des colonies de reproduction se fait selon plusieurs techniques complémentaires :

  • prospecter en porte à porte : il s'agit de rencontrer directement les habitants et de les interroger sur la présence de chauves-souris dans leur propriété ;
  • inspecter les églises, les ouvrages d'art et les bâtiments publics ;
  • rechercher les chauves-souris à l'émergence, c'est à dire au moment où elles quittent la colonie le soir ;
  • suivre par télémétrie quelques femelles équipées d'émetteur pour qu'elles nous guident vers leur site de mise bas.

En cas de présence d'un gîte, les propriétaires des bâtiments seront invité à signer une charte de protection. Si le propriétaire le souhaite, il pourra s'engager dans une démarche de création de refuge en faveur de la biodiversité.

 

http://files.biolovision.net/www.faune-charente-maritime.org/userfiles/Chiro/Tlmtrie.JPG

Le suivi d'animaux équipés d'émetteurs permet de mieux comprendre leur écologie et de mieux les protéger (cliché G. Kania).

 

Quels sont les habitats essentiels à la survie des chauves-souris ?

Il s'agit de localiser les secteurs indispensables à la survie des chauves-souris, notamment les sites de chasse majeurs les plus proches des colonies de reproduction ou des colonies d'hibernation. La télémétrie et la détection ultrasonore seront utilisés pour atteindre cet objectif.

Par où passent-elles pour rejoindre habitats de chasses et gîtes diurnes ?

Plusieurs espèces de chauves-souris suivent traditionnellement des structures paysagères pour se déplacer. Il s'agit de haies, de lisières forestières, de chemins. Une discontinuité dans ces axes de déplacement peut obliger les animaux à faire des kilomètres supplémentaires pour rejoindre un terrain de chasse.

Notre objectif est de cartographier les voies de déplacement et, éventuellement, de proposer des plantations de haies lorsque nécessaire.

Comment se font les échanges entre colonies ; y a-t-il des couloirs traditionnels de cheminement ?

Les relations qu'entretiennent les diverses colonies entre elles sont encore méconnues. Y a-t-il des échanges réguliers ? Existe-t-il des "routes" empruntées fréquemment entre les gîtes pour favoriser ces échanges ? Si oui, nous devrons nous assurer que ces liaisons soient fonctionnelles et surtout qu'elles soient sécurisées, notamment au niveau des traversées d'axes routiers importants.

Un soutien nécessaire

Dans toutes ces démarches, vous pouvez nous aider :

  • soit en nous communiquant des informations sur la présence de chauves-souris dans votre maison, dans votre village, dans votre quartier ;
  • soit en prenant part directement aux suivis de terrain. Pour ce faire, n'hésitez pas à contacter le service Etude du patrimoine naurel de la LPO au 05 46 82 12 34.

 

Dossier rédigé par Philippe Jourde

Version du 7/02/2013


LPO en Charente-Maritime
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2017