www.faune-charente-maritime.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
Accueil
 
Les partenaires naturalistes
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Quelques cartes
       - 
Canard pilet 2019
       - 
Chevêche d'Athéna 2019
       - 
Cigogne blanche 2019
       - 
Hibou moyen-duc 2019
       - 
Hirondelle rustique 2019
       - 
Pic vert 2019
       - 
Spatule blanche 18-19
       - 
Tadorne de Belon 2019
       - 
Chevreuil européen 10-19
       - 
Ecureuil roux 10-19
       - 
Grand Rhinolophe 17-19
       - 
Lièvre d'Europe 15-19
       - 
Loutre d'Europe 08-19
       - 
Souris grise (M.m. domesticus) 12-19
       - 
Crapaud épineux 2019
       - 
Grenouille agile 15-19
       - 
Grenouille rousse 14-19
       - 
Pélodyte ponctué 17-19
       - 
Lézard des murailles 2019
       - 
Anguille européenne 15-19
       - 
Citron 2019
       - 
Ecrevisse rouge de Louisiane 12-19
       - 
Troque élégante 14-19
 - 
Les galeries
Informations et aides
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Droits d'accès
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
Foire aux questions
  Statistiques d'utilisation
Consulter les cartes
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs
 - 
Atlas communal
 - 
Cartes de présence
Faune et routes
 - 
Faune et route
 - 
Aménagements réalisés
 - 
Les actions 2013-2015
  Fiche d'identification
    - 
Fiches d'identification
    - 
Fiche 1 : fouine et martre
    - 
Fiche 2 - visons et putois
    - 
Fiche 3 - loutre et ragondin
    - 
Fiche 4 - grands mammifères
    - 
Fiche 5 - petits mammifères
    - 
Fiche 6 - grenouilles et crapauds
    - 
Fiche 7 - tritons et salamandre
    - 
Fiche 8 - serpents
    - 
Fiche 9 - tortues
    - 
Fiche 10 - buse et busards
    - 
Fiche 11 - autres rapaces
    - 
Fiche 12 - chouettes et hiboux
Mammifères
  Chauves-souris
    - 
Chauves-souris - présentation
    - 
Chauves-souris - SOS Chiro
    - 
Chauves-souris des milieux bâtis
    - 
Codes pour les chauves-souris
Oiseaux
  Oiseaux-identification
    - 
Oiseaux - identification
  Oiseaux bagués
    - 
Codes pour marquages colorés
    - 
Limicoles bagués couleur
 - 
Observatoire rapaces diurnes (2018)
 - 
Comités d'Homologation (CHN-CHD)
 - 
Codes Atlas
Reptiles
Amphibiens
 - 
Amphibien - identification
 - 
Alyte accoucheur : enquête 2015-2016
Mollusques continentaux
Insectes
  Libellules
    - 
Libellules - présentation
    - 
Libellules de Charente-Maritime
  Orthoptères
    - 
Orthoptères - présentation
    - 
Orthoptères - identification
 - 
Mantes et phasme - présentation
 - 
Cigales - présentation
 - 
Coccinelles - présentation
Listes rouges Poitou-Charentes
 - 
Liste rouges
Biodiversité
 - 
La biodiversité en Poitou-Charentes
Prise en main
 - 
Guide d'utilisation
 - 
Bonne conduite naturaliste
 - 
Code déontologie
La LPO
 - 
Aider la LPO
 - 
Etre bénévole
 - 
Protection d'espaces
 - 
Créer un refuge
Contacts
 - 
Contacts
Les liens

Toutes les nouvelles
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 685
 
jeudi 21 février 2019
La Charente-Maritime : premier contributeur de France.

Les statistiques de Faune-France permettent de connaître la contribution de chaque département à l'effort collectif. La Charente-Maritime demeure le premier contributeur national, avec plus de 600 000 données transmises depuis juillet 2017.

Par ailleurs, d'ici un mois, Faune-Charente-Maritime devrait passer le cap des trois millions de données collectées !

Il nous reste maintenant à faire davantage de listes complètes car, sur ce sujet, nous ne sommes pas (encore) en tête.

Félicitations à tous, bravo pour la régularité, la qualité et la richesse de vos contributions et merci pour votre soutien sans faille.

L'équipe de Faune-Charente-Maritime

posté par Philippe Jourde
 
mercredi 13 février 2019
Un air de printemps

Depuis hier, nos journées prennent des airs de printemps. Il n'en faut pas plus aux premiers Citrons et aux premiers Lézard des murailles pour sortir de leur léthargie.

Faune-Charente-Maritime actualise donc ses cartes pour vos permettre de mieux suivre les observations des espèces du moment :

- le Canard pilet peut enfin quitter l'abri des réserves naturelles sans risquer de prendre du plomb ; il recherche les zones humides inondées ;

- les premières Hirondelles rustiques ont été observées, ouvrez l'oeil ;

- les Cigognes blanches revendiquent la possession de leurs nids en claquant du bec ;

- les rapaces nocturnes et les amphibiens chantent activement.

C'est aussi l'occasion rêvée de mentionner la petite Souris grise, qui joue à cache-cache chez vous car, au final, notre carte de répartition de l'espèce est bien pauvre en données.

L'équipe de Faune-Charente-Maritime vous souhaite de belles observations

 

Le Canard pilet, très élégant, est en ce moment en pleine migration. Il faut le chercher dans les zones humides inondées. © Ph. Jourde.

posté par Philippe Jourde
 
lundi 11 février 2019
Oiseaux
Codes de reproduction

les codes de reproduction

Avec le rallongement des jours, beaucoup d'oiseaux commencent à s'activer et à chanter. Faut-il pour autant donner à chaque oiseau un code de reproduction ? La réponse est NON !

Dans le cadre de Faune-Charente-Maritime, nous vous recommandons de ne pas utiliser le code 2 car il peut quasiment s'appliquer à toutes les observations et  concerner de nombreux migrateurs qui ne nicheront finalement pas localement. Nous vous demandons donc de ne noter que les indices de reproduction supérieur ou égal à 3.

Attention, les codes concernent la période de reproduction (mars-août). Actuellement seules quelques espèces sont concernées (pics, Chouette hulotte par ex). 

Pour rappel, la liste complète des codes figure à la rubrique "Prise en main". N'oubliez pas qu'il est possible d'ignorer le formulaire automatique de code de reproduction.

Bonnes observations à tous

L'équipe de Faune-Charente-Maritime

Une Mésange bleue chanteuse début février ne doit pas être codée en 3 car la période de reproduction n'a pas débuté (cliché Yves Geay)

posté par Philippe Jourde
 
mercredi 6 février 2019
Oiseaux
Saisie par listes complètes, à vous de jouer !

Qu'est-ce qu'une liste complète ?

Une liste complète est une liste contenant toutes les espèces que vous avez identifiées en un lieu et une période donnés (par exemple, pendant une heure d'observation).

Il ne s’agit pas d’inventorier toutes les espèces présentes sur votre site d’observation (ce serait très difficile) mais bien de noter celles que vous avez été capable d’identifier. C’est la liste complète de ce que vous avez observé et déterminé.

Pourquoi les listes complètes sont-elles si précieuses ?

Contrairement aux données isolées, les listes complètes non seulement nous renseignent sur les espèces observées à un endroit et à un moment précis, mais également sur celles qui n’ont pas été détectées. Grâce à cela, nous pouvons établir la fréquence relative d’apparition dans l’espace et dans le temps des différentes espèces d’oiseaux et étudier très précisément leur phénologie. En outre, les listes apportent de précieux éléments sur la pression d’observation (le temps passé à prospecter, élément de connaissance décisif pour analyser les données).

Comment pouvez-vous donner encore plus de valeur à vos listes complètes ?

  • Faites des listes à partir d'un seul point ou si vous vous déplacez de moins d’1 km. Au-delà, il vaut mieux faire plusieurs listes consécutives. Attention, ne pas faire de listes lors de vos déplacements en vélo, en voiture ou en train ! Si vous faites une longue marche, divisez-la en petites sections (<1 km) et dressez une liste dans chaque section, ou de temps en temps à l’occasion de petites pauses.
  • Faites des listes aussi souvent que vous le pouvez ! Une liste de 10 minutes est parfaite, jusqu’à une ou deux heures. Au-delà il est préférable de faire des listes consécutives.
  • Il faut indiquer le nombre d'individus de chaque espèce que vous avez détectée. Il convient ici de noter un chiffre réel de contact, même s’il y a évidemment bien plus d’oiseaux que ce que vous avez vu. Cela n’est pas grave.
  • Il est très intéressant de faire des listes au même endroit tout au long de l'année. Par exemple, faites une liste hebdomadaire de votre site d’observation préféré.
  • Essayez de créer des listes partout où vous allez. Disposer d’une bonne couverture géographique est très important pour pouvoir analyser les données !
  • Si vous avez des amis qui ne font toujours pas de listes complètes, expliquez-leur pourquoi elles sont si utiles et expliquez-leur à quel point il est facile de les créer. Plus les observateurs qui en fournissent sont nombreux, plus elles prennent de la valeur et renforcent l’intérêt des vôtres.

Comment procéder ?

La saisie des listes est très simple !

  • Sur Faune-Charente-Maritime ou Faune-France, ce tuto vous présentent la marche à suivre : Saisie des listes sur Faune-France
  • Sur NaturaList, vous avez deux options :

-  par liste sur le terrain, vous pointez en temps réel chaque observation. Ce type de liste sert à faire des inventaires sur ponts fixes sur un pas de temps assez court (5 ou 10 minutes) : Saisie par liste sur le terrain ;

-  par liste plus tard, c’est l’option la plus simple. Vous listez l’intégralité des observations sans avoir à les pointer précisément : Saisie par liste plus tard

Sur NaturaList, le nouveau petit bouton (+) jaune, en bas à droite de l'écran, vous permet d'accéder directement au menu de choix.

L'équipe de Faune-Charente-Maritime se tient à votre disposition si besoin.

Légende de l'image : vous avez un point d'observation favoris ? Pourquoi ne pas y faire une liste complète à chacune de vos sorties, plutôt que de noter isolément toutes vos observations, comme celle de ces canards. © Ph. Jourde

posté par Philippe Jourde
 
vendredi 1 février 2019
Oiseaux
Recherche pelotes de réjection

Nous recherchons des pelotes de rejection de chouette effraie ou de hiboux pour les prochaines animations de la Nuit de la Chouette.

Si vous pouvez en récupérer et les transmettre à Stéphane Maisonhaute au bureau de La Rochelle, nous vous remercions de prendre contact directement avec lui au 05 46 50 92 21 ou par mail stephane.maisonhaute@lpo.fr

Nous comptons sur vous !

L'équipe de faune-charente-maritime

cliché michelle Garcia

posté par Stéphane Cohendoz
 
vendredi 18 janvier 2019
Rencontres naturalistes en Poitou-Charentes à Melle (79) : inscrivez-vous !

Premières rencontres naturalistes en Poitou-Charentes

Poitou-Charentes Nature et ses associations membres ont le plaisir de vous proposer la deuxième édition des Rencontres naturalistes en Poitou-Charentes, au Lycée J. Bujault Terre & Paysages Sud Deux-Sèvres, Route de la Roche à Melle, les 15 et 16 février 2019.

Au programme de ces deux journées, en accès libre : 20 conférences sur des thématiques variées (faune, flore, habitats, listes rouges, trame verte et bleue...), 7 ateliers naturalistes au choix, des expositions, des temps d’échanges avec les associations... ainsi qu’une soirée festive proposée par Deux-Sèvres Nature Environnement à l’occasion de ses 50 ans ! Alors n’hésitez plus, inscrivez -vous vite !

Pour consulter le programme complet, obtenir toutes les informations pratiques (Restauration et Hébergement possibles sur place) ... et vous inscrire.

Date limite d’inscription le 24 janvier 2019.

Pour télécharger la version imprimable du programme.

posté par Philippe Jourde
 
jeudi 17 janvier 2019
Oiseaux
26 & 27 janvier 2019 - week-end national de comptage des oiseaux des jardins

Pour la 7ème année consécutive, la LPO et le Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN) vous invitent à participer au comptage national des oiseaux des jardins. Il s’agit d’une opération nationale durant laquelle chaque citoyen est invité à compter durant 1h les oiseaux de son jardin ou d’un parc public pendant le dernier week-end de janvier. Chaque année ces données vont s’ajouter à celles des années précédentes pour permettre d’en apprendre d’avantage sur ces « oiseaux communs ».

Transmettez vos observations directement via le site http://www.oiseauxdesjardins.fr/ ou directement sur Faune-Charente-Maritime dans la rubrique «  Participez – Oiseaux des jardins – Transmettre les observations de mon jardin ». Si vous possédez déjà un compte il vous suffit de vous connecter. A défaut, il reste juste à vous inscrire en quelques clics.

 

Pour tout besoin d'infos : oiseauxdesjardins@lpo.fr

Belles observations à toutes et tous !

posté par Stéphane Cohendoz
 
mercredi 16 janvier 2019
Oiseaux
La chronique ornitho de septembre-octobre

L'équipe de Faune-Charente-Maritime est heureuse de vous proposer la synthèse ornithologique de septembre et octobre 2018 accessible en téléchargement en cliquant << ici >>.

Bonne lecture à tous,

L'équipe de Faune-Charente-Maritime

posté par Stéphane Cohendoz
 
mercredi 9 janvier 2019
Cigales
Une nouvelle liste rouge

La liste rouge des cigales, mantes, phasmes et ascalaphes de Poitou-Charentes vient d'être publiée.

Pour établir cette liste, le risque d'extinction des espèces a été évalué à l'échelle du Poitou-Charentes, permettant de fixer des priorités d'action de conservation pour les taxons les plus menacés.

Retouvez cette liste, ainsi que les autres listes déjà publiées en cliquant << ici >>.

 


 

posté par Philippe Jourde
 
samedi 5 janvier 2019
Oiseaux
Dénombrement des cigognes cet hiver

Depuis le début des années 2000, les Cigognes blanches ouest-européennes ont commencé à se sédentariser mais surtout à préférer hiverner dans la péninsule ibérique plutôt qu'au Sahel. En France, ce sont plusieurs centaines d'oiseaux qui séjournent à la mauvaise saison principalement dans l'est et l'ouest du pays. Le département de la Charente-Maritime, bien qu'hébergeant le plus grand nombre de couples nicheurs, n'accueillent que quelques dizaines d'oiseaux en hiver.

Cette année, 23 d'entre vous ont contribué au recensement des cigognes entre le 1er et le 15 décembre 2018. Les 143 données récoltées ont permis d'identifier 7 zones d'hivernage (Marais nord-rochefortais, Charente aval, Charente amont et Seugne, marais de Brouage, marais de St Augustin, marais de Royan et marais de Gironde) et de comptabiliser environ 130 Cigognes blanches.

Plusieurs d'entre elles portaient des bagues dont une dizaine ont été lues. La plupart sont des sédentaires qui ne s'éloignent guère de leur nid où elles passent parfois la nuit. C'est le cas de AVSA, BBXU ou BLHA qui restent fidèles à leur marais de Gironde ou de ARLE et de BCTD qui ont élu domicile sur les bords de Charente, Crazannes pour la première, Romegoux pour la seconde. Le long de la Seugne, le marais des Breuils à Berneuil accueille régulièrement des nicheurs normands comme l'a démontré encore cette année le contrôle de BTXD.

Pour visualiser la répartition des Cigognes blanches hivernantes de Charente-Maritime ; cliquer << ici >>

Une Cigogne noire a également passé l'hiver en Charente-Maritime mais n'a été découverte que le jour de Noël après une recherche assidue sur la commune de St Bonnet de Gironde.

Merci à tous les participants,

l'Equipe de Faune-Charente-Maritime

 

Cigogne blanche (Bernard Noël)

posté par Stéphane Cohendoz
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 685

LPO en Charente-Maritime
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2019