www.faune-charente-maritime.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
Accueil
 
Les partenaires naturalistes
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Quelques cartes
       - 
Cigogne noire 2021
       - 
Aurore 2021
       - 
Azuré des nerpruns 2021
       - 
Bergeronnette printanière 2021
       - 
Brunette hivernale 2021
       - 
Cigogne blanche 2021
       - 
Coucou gris 2021
       - 
Échasse blanche 2021
       - 
Fauvette grisette 2021
       - 
Grande Tortue 2021
       - 
Hirondelle rustique 2021
       - 
Lézard à deux raies (L. vert occidental) 2021
       - 
Merle à plastron 2021
       - 
Pélodyte ponctué 2021
       - 
Pholidoptère précoce 19-21
       - 
Rougequeue noir 2021
       - 
Sarcelle d'été 2021
 - 
Les galeries
Informations et aides
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
Foire aux questions
  Statistiques d'utilisation
Consulter les cartes
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs
 - 
Atlas communal
 - 
Cartes de présence
Faune et routes
 - 
Faune et route
 - 
Aménagements réalisés
 - 
Les actions 2013-2015
  Fiche d'identification
    - 
Fiches d'identification
    - 
Fiche 1 : fouine et martre
    - 
Fiche 2 - visons et putois
    - 
Fiche 3 - loutre et ragondin
    - 
Fiche 4 - grands mammifères
    - 
Fiche 5 - petits mammifères
    - 
Fiche 6 - grenouilles et crapauds
    - 
Fiche 7 - tritons et salamandre
    - 
Fiche 8 - serpents
    - 
Fiche 9 - tortues
    - 
Fiche 10 - buse et busards
    - 
Fiche 11 - autres rapaces
    - 
Fiche 12 - chouettes et hiboux
Mammifères
  Chauves-souris
    - 
Chauves-souris - présentation
    - 
Chauves-souris - SOS Chiro
    - 
Chauves-souris des milieux bâtis
    - 
Codes pour les chauves-souris
Oiseaux
  Oiseaux-identification
    - 
Oiseaux - identification
  Oiseaux bagués
    - 
Codes pour marquages colorés
    - 
Limicoles bagués couleur
 - 
Observatoire rapaces diurnes (2021)
 - 
Comités d'Homologation (CHN-CHD)
 - 
Codes Atlas
Reptiles
Amphibiens
 - 
Amphibien - identification
 - 
Alyte accoucheur : enquête 2015-2016
Mollusques continentaux
Insectes
  Libellules
    - 
Libellules - présentation
    - 
Libellules de Charente-Maritime
  Orthoptères
    - 
Orthoptères - présentation
    - 
Orthoptères - identification
 - 
Mantes et phasme - présentation
 - 
Cigales - présentation
 - 
Coccinelles - présentation
Listes rouges Poitou-Charentes
 - 
Liste rouges
Biodiversité
 - 
La biodiversité en Poitou-Charentes
Prise en main
 - 
Guide d'utilisation
 - 
Bonne conduite naturaliste
 - 
Code déontologie
La LPO
 - 
Aider la LPO
 - 
Etre bénévole
 - 
Protection d'espaces
 - 
Créer un refuge
Contacts
 - 
Contacts
Les liens

Toutes les nouvelles
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 768
 
vendredi 2 juillet 2021
Coléoptères
Des fleurs qui sentent le soufre

La Cistèle jaune Cteniopus sulphureus est un coléoptère ténébionidés, famille du Ténébrion meunier, dont la larve est le célèbre Ver de farine. Il mesure entre 7 et 10 mm.

Les larves de la cistèle se développent dans les végétaux en décomposition, mais les adultes sont floricoles. Ils se nourrissent de nectar et de pollen sur des fleurs en ombelle, telles que celles du sureau, des carottes ou des reines des prés. Leur découverte est donc facile. Il suffit d'observer les insectes posés sur les inflorescences et de repérer, parmi la foule des butineurs, le coléoptère mélange de soufre et d’or.

On observe l’imago aussi bien dans des milieux secs qu’en marge de marais, dans les mégaphorbiaies. La répartition de l’espèce est vaste mais encore largement méconnue. Peut-être est-elle présente à côté de chez vous ? Son pic d’activité est centré sur début juillet, alors à vous de jouer.

Comme pour toutes les données d'invertébrés, merci de documenter vos observations de photographies qui faciliteront la validation des informations collectées.

Légende de l'image : La Cistèle jaune. © Ph.Jourde

posté par Philippe Jourde
 
lundi 21 juin 2021
Orthoptères
Découverte du Pholidoptère précoce à Echillais

Le Pholidoptère précoce (ou des friches) Pholidoptera femorata est une sauterelle d'affinité méridionale, présente en Corse, dans les départements méditerranéens et qui remonte le bassin de la Garonne jusqu'en Charente-Maritime.

Dans ce département, il était jusqu'à ce jour uniquement connue des coteaux secs et bien exposés des bordures de la Gironde, sur les communes de Chenac-Saint-Seurin-d'Uzet, Floirac et Mortagne-sur-Gironde.

La découverte par Eric Brugel, le 15 juin 2021, d'une femelle mature à Echillais, en marge d'un bois thermophile, aussi connu pour héberger la Decticelle échassière Sepiana sepium, fait espérer de nouvelles découvertes.

Le Pholidoptère précoce fréquente des ourlets et prairies thermophiles assez denses. Sa période d'activité est centrée sur les mois de juin et juillet.

En cas de découverture, merci de documenter vos observations par des photos ou des enregistrements sonores afin de faciliter la validation des informations. Nous rappelons qu'une clé de détermination des orthoptères est consultable à la rubrique Insectes/orthoptères/identification.

Légende de l'image : Pholidoptère précoce, femelle adulte, découverte à Echillais. © Eric Brugel

posté par Philippe Jourde
 
mardi 1 juin 2021
Mammifères marins
Un morse à La Rochelle !

Découvert le 26 mai 2021 à Saint-Gilles-Croix-de-Vie, puis observé le 27 aux Sables-d'Olonne (Vendée), un jeune Morse mâle a finalement séjourné dans le port de pêche de La Rochelle entre les 28 et 30 mai (Charente-Maritime).

Manifestement en bonne santé, bien qu'épuisé, il s'agirait d'un jeune mâle de 5 à 10 ans selon les spécialistes de Pélagis. Il aurait été préalablement observé en février 2021 au Danemark, puis en mars en Irlande et au Pays de Galles.

Il s'agit de la 3e mention de l'espèce en France métropolitaine. La première a concerné un individu observé le 15 octobre 1986 sur le Banc d'Arguin, au large du Bassin d'Arcachon (Gironde). La deuxième, un individu découvert sur la côté ouest de l'île d'Oléron, mort en soin le lendemain (Charente-Maritime).

Légende : jeune morse mâle se reposant dans le port de pêche de La Rochelle © Elisa Daviaud - LPO

posté par Philippe Jourde
 
lundi 31 mai 2021
Oiseaux
Oiseaux de France : le point sur les prospections de l'Atlas

Oiseaux de France, le nouveau portail dédié à l'Atlas des oiseaux de France est en ligne. Rendez-vous sur https://www.oiseauxdefrance.org.

Ce portail évolutif permet de suivre l'avancée des prospections ornithologiques, leur niveau de complétude, de dresser la carte de répartition de chaque espèce et d'établir la liste de celles observées dans chaque maille.

A terme, le portail s'enrichira des contributions des territoires d'outremer et comprendra des fiches détaillées pour chaque espèce française.

Bienvenue sur oiseauxdefrance.org et bonnes observations !

posté par Philippe Jourde
 
mardi 11 mai 2021
Fête de la nature 2021

Du 19 au 23 mai, partez à la découverte des richesses naturelles du département à l'occasion de la Fête de la nature

 

Découverte de sites, randonnées guidées, séances d'observation, visites de jardins privés, ateliers pédagogiques...

 

Retrouvez le programme du site de : l'Estuaire de la Charente

 

Ainsi que le programme de toutes les régions de France : fetedelanature

 

posté par Stéphane Cohendoz
 
lundi 10 mai 2021
Oiseaux
Protection des nichées de busards

Protection des busards sur la ZPS Néré-Bresdon / Mai – Juin - Juillet

En Charente-Maritime, 3 espèces de busards (Busard cendré, Busard des roseaux, Busard Saint-Martin) se reproduisent. Ces rapaces nichent dans les plaines céréalières, au sol. Les nichées de ces espèces sont menacées par la destruction accidentelle lors des moissons car les jeunes ne sont pas encore en capacité de voler. La LPO organise donc la recherche et la protection des nichées de ces oiseaux chaque année. L’action est réalisée sur plusieurs zones dans le département dont la ZPS (zone de protection spéciale) de Néré-Bresdon, située à l’est de Saint-Jean-d’Angely. Cette zone très étendue couvre 9267,5 ha et nécessite la mobilisation importante de moyens humains. De ce fait, nous recherchons de nouveaux bénévoles disponibles pour soutenir les efforts de prospection sur la zone afin de trouver les nids et protéger toujours plus de poussins.  

Information et inscriptions : jennifer.fabre(at)lpo.fr

 

Busard cendré mâle (cliché Yves Geay)

posté par Stéphane Cohendoz
 
vendredi 16 avril 2021
Oiseaux
Bilan de l'enquête oiseaux échoués 2021

Voici les résultats de l'Enquête Oiseaux échoués sur les plages de Charente-Maritime suite aux prospections réalisées en janvier et février 2021 par une quarantaine de contributeurs. Vous souhaitant une bonne lecture !

L'équipe de Faune-Charente-Maritime

 

 

Guillemot de Troïl (cliché Viviane Laurent)

posté par Stéphane Cohendoz
 
jeudi 15 avril 2021
Oiseaux
Défi nature n°7 : Oedicnème criard

Oiseau des milieux secs, ensoleillés et caillouteux, il s'installe dans les cultures de printemps (tournesol, maïs, pois). Un programme régional de suivi et de protection démarre cette année sur le Poitou-Charentes sous l'égide de Charente Nature, du GODS et de la LPO). Pensez à noter toutes vos observations sur Faune-charente-Maritime ou l'application Naturalist et n'hésitez pas à utiliser le champ commentaire pour préciser le comportement des oiseaux, notamment celui des oedicnèmes. Merci !

Retrouvez toutes les informations de 7ème défi ici !

 

Oedicnème criard (Gilles Rosier)

 

posté par Stéphane Cohendoz
 
mercredi 7 avril 2021
Oiseaux
Du neuf sur NaturaList

NaturaList est une appli mobile connectée à Faune-France et Faune-Charente-Maritime, qui permet de saisir directement vos observations sur le terrain. La nouvelle mise à jour offre de nouvelles fonctionnalités. L’avez-vous téléchargée ?

La dernière mise à jour de NaturaList offre de nouvelles opportunités pour une utilisation plus fluide. Le menu général (bouton + en bas à droite) propose désormais un module de saisie dédié aux EPOC et, pour ceux qui y contribuent, à l’enquête LIMAT.

Si LIMAT et EPOC-ODF sont des protocoles particuliers, qui nécessitent une prise de contact avec les coordinateurs locaux de ces enquêtes, le module de saisie EPOC peut, quant à lui, être utilisé quand et où vous voulez.

Il permet de pointer toutes les observations effectuées sur un point fixe pendant cinq minutes. Trois nouveautés rendent ce mode de saisie plus rapide et plus facile à utiliser sur le terrain :

-        trois cercles concentriques de 50, 100 et 150 m de rayon facilitent le positionnement des données sur la carte ;

-        le téléphone vibre au bout de 5 minutes pour indiquer la fin du temps du point d’écoute ;

-        des icônes accélèrent la saisie des principaux codes de reproduction :

https://cdnfiles1.biolovision.net/www.faune-charente-maritime.org/userfiles/NewsAgenda/Coderognnumrot.PNG

Leur signification est la suivante :

1)      Mâle chanteur (ou cris de nidification) en période de reproduction ;

2)      Individu de sexe indéterminé ;

3)      Mâle (renseigne le détail de l’observation) ;

4)      Femelle (renseigne le détail de l’observation) ;

5)      Couple observé dans un habitat favorable durant la saison de reproduction ;

6)      Parades nuptiales ou accouplement ou échange de nourriture entre adultes ;

7)      Fréquentation d’un site de nid potentiel, distinct d'un site de repos ;

8)      Signes ou cris d’inquiétude d’un individu adulte ;

9)      Construction d’un nid, creusement d’une cavité ;

10)   Jeunes fraîchement envolés (espèces nidicoles) ou poussins (espèces nidifuges) ;

11)   Adulte entrant ou quittant un site de nid (incluant les nids situés trop haut ou les cavités et nichoirs, le contenu du nid n’ayant pu être examiné) ou adulte en train de couver ;

12)   Adulte transportant des sacs fécaux ou de la nourriture pour les jeunes ;

13)   Nid avec adulte vu couvant ou contenant des œufs.

Attention : pour les icones 5 et 6, ce sont les couples qui sont quantifiés et non les individus. Ainsi, un effectif de 1 se réfère à 1 couple et renseignera automatiquement 1 mâle et une femelle. Un effectif de 2 indiquera la présence de 2 mâles et 2 femelles.

N’oubliez pas d’enregistrer la trace. Cela permet de calculer la distance entre l’observateur et les oiseaux, un élément important pour les analyses statistiques des EPOC. Le Règlement général sur la protection des données personnelles impose votre accord pour collecter votre propre géolocalisation.

Enfin, depuis le début de l’année, 4 356 EPOC ont été effectuées en France. Bravo aux participants à ce programme et merci à tous ceux qui se lancent dans ce mode de collecte d’information, chaudement recommandé par Faune-Charente-Maritime.  

posté par Philippe Jourde
 
mercredi 24 mars 2021
Oiseaux
Défi nature n°6 : Chevêche d'Athéna

Le printemps pointe déjà le bout de son nez : CHOUETTE alors !
Ce mois-ci se déroule la 14e nuit de la chouette, une bonne occasion pour vous lancer un nouveau défi. Parmi tous les hululements de nos rapaces nocturnes, saurez-vous repérer celui de la plus diurne de tous : la Chevêche d'Athéna ! ?
Cette chouette aux mœurs nocturnes est en effet aussi souvent observée, en journée, perchée sur un arbre ou sur le toit d'une grange.

Retrouvez toutes les informations de 6ème défi ici !

 

Chevêche d'Athena (Didier Maucouard)

posté par Stéphane Cohendoz
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 768

LPO en Charente-Maritime
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2021