www.faune-charente-maritime.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
Accueil
 
Les partenaires naturalistes
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Quelques cartes
       - 
Anguille européenne 15-19
       - 
Couleuvre verte et jaune 16-19
       - 
Dectique à front blanc 12-19
       - 
Ecureuil roux 10-19
       - 
Ephippigère carénée 10-19
       - 
Flambé 10-19
       - 
Grand Rhinolophe 17-19
       - 
Gomphocère roux 12-19
       - 
Loutre d'Europe 08-19
       - 
Mante religieuse 13-19
       - 
Moro-sphinx 13-19
       - 
Pluvier guignard 2019
       - 
Salamandre tachetée 11-19
       - 
Spatule blanche 2019
       - 
Sterne caspienne 2019
       - 
Trithémis pourpré 11-19
       - 
Lézard des murailles 2019
 - 
Les galeries
Informations et aides
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Droits d'accès
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
Foire aux questions
  Statistiques d'utilisation
Consulter les cartes
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs
 - 
Atlas communal
 - 
Cartes de présence
Faune et routes
 - 
Faune et route
 - 
Aménagements réalisés
 - 
Les actions 2013-2015
  Fiche d'identification
    - 
Fiches d'identification
    - 
Fiche 1 : fouine et martre
    - 
Fiche 2 - visons et putois
    - 
Fiche 3 - loutre et ragondin
    - 
Fiche 4 - grands mammifères
    - 
Fiche 5 - petits mammifères
    - 
Fiche 6 - grenouilles et crapauds
    - 
Fiche 7 - tritons et salamandre
    - 
Fiche 8 - serpents
    - 
Fiche 9 - tortues
    - 
Fiche 10 - buse et busards
    - 
Fiche 11 - autres rapaces
    - 
Fiche 12 - chouettes et hiboux
Mammifères
  Chauves-souris
    - 
Chauves-souris - présentation
    - 
Chauves-souris - SOS Chiro
    - 
Chauves-souris des milieux bâtis
    - 
Codes pour les chauves-souris
Oiseaux
  Oiseaux-identification
    - 
Oiseaux - identification
  Oiseaux bagués
    - 
Codes pour marquages colorés
    - 
Limicoles bagués couleur
 - 
Observatoire rapaces diurnes (2019)
 - 
Comités d'Homologation (CHN-CHD)
 - 
Codes Atlas
Reptiles
Amphibiens
 - 
Amphibien - identification
 - 
Alyte accoucheur : enquête 2015-2016
Mollusques continentaux
Insectes
  Libellules
    - 
Libellules - présentation
    - 
Libellules de Charente-Maritime
  Orthoptères
    - 
Orthoptères - présentation
    - 
Orthoptères - identification
 - 
Mantes et phasme - présentation
 - 
Cigales - présentation
 - 
Coccinelles - présentation
Listes rouges Poitou-Charentes
 - 
Liste rouges
Biodiversité
 - 
La biodiversité en Poitou-Charentes
Prise en main
 - 
Guide d'utilisation
 - 
Bonne conduite naturaliste
 - 
Code déontologie
La LPO
 - 
Aider la LPO
 - 
Etre bénévole
 - 
Protection d'espaces
 - 
Créer un refuge
Contacts
 - 
Contacts
Les liens

Toutes les nouvelles
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 704
 
jeudi 22 août 2019
Chauves-souris
A la rencontre des chauves-souris de Saint-Savinien

En partenariat avec la mairie de Saint-Savinien et Format Plein Air, la LPO propose un après-midi et une soirée découverte des chauves-souris de la commune à travers différents ateliers ludiques. Les moments forts de la journée :

  • à partir de 16h30, jeunes et moins jeunes pourront s’essayer à la grimpe d’arbre, encadré par Marc Maudet. Au sol, des jeux pédagogiques et en bois seront également disponibles
  • 19h30 échanges conviviaux autour d’un pique-nique partagé
  • 20h30 Catherine Sarezza nous embarquera dans son univers au travers d’une balade contée
  • Une promenade nocturne à l’écoute des chauves-souris clôturera l’évènement vers 21h30.

Venez nombreux sur l’Ile de la Grenouillette (le Mung), le 23 août à partir de 16h30. L’entrée est libre et gratuite. Prévoir des lampes de poches pour la dernière partie de soirée.  

Contact : Virginie BARRET, virginie.barret@lpo.fr, 05 46 82 12 34

posté par Philippe Jourde
 
lundi 19 août 2019
Chauves-souris
Grand Rhinolophe : des nouvelles du programme d'étude régional

Depuis 2016, un important programme de recherche collaboratif entre scientifiques et naturalistes est en mené pour étudier et protéger plus efficacement encore le Grand Rhinolophe Rhinolophus ferrumequinum, une chauve-souris parmi les plus menacée d'Europe.

Avec plus de 8.000 individus recensés en hiver et 3.000 en été, le Poitou-Charentes accueille une des plus importantes populations françaises et a donc une responsabilité toute particulièrequant à la conservation de cette espèce.

A ce jour, plus de 40 gîtes de parturition ont été découverts, la grande majorité en Deux-Sèvres. Le marquage des animaux a permis de démontrer que la plupart des individus quittent ce département en automne pour hiberner dans les cavités souterraines du Maine-et-Loire, de Vendée, de Vienne, de Charente, de Charente-Maritime et au-delà.

Les menaces qui pèsent sur les Grands Rhinolophes sont nombreuses : fermeture des accès aux combles des maisons ou des grands bâtiments, pression de l’agriculture productiviste, utilisation massive de pesticides, infrastructures de transport, etc. Tous ces éléments influent directement sur le succès de reproduction, la dispersion, la survie des individus et donc sur le maintien de la population de Grand rhinolophe.

Il est aujourd’hui essentiel d’améliorer encore nos connaissances sur les réseaux de gîtes utilisés (hivernaux comme estivaux), à l’échelle régionale et inter-régionale, de réaliser un état zéro de l’état sanitaire des populations et de travailler sur la structure et le fonctionnement de la population.

Ce programme est aujourd’hui financé pour par la Région Nouvelle-Aquitaine, la DREAL Nouvelle-Aquitaine, et indirectement par le LabEx ECOFECT de l’Université de Lyon. Il associe les différentes structures de Nouvelle-Aquitaine travaillant sur les chiroptères (Deux-Sèvres Nature Environnement, Nature-Environnement 17, la LPO France, Charente Nature, Vienne Nature, le Groupe Mammalogique et Herpétologique du Limousin, le Groupe Chiroptères Aquitaine, le CREN Poitou-Charentes, le CEN Aquitaine, le CEN Limousin), et développe des partenariats avec d’autres structures extra régionales (Groupe Chiroptères des Pays-de-la-Loire, Chauves-Souris Auvergne, Groupe Chiroptères de Provence, Amikiro, Groupe Mammalogique Normand, Coordination Mammalogique du Nord de la France). Une première phase de 3 ans s’est achevée fin 2018. Déjà, de nombreux résultats ont été publiés concernant les études génétiques, le régime alimentaire, l’épidémiologie, l’écologie du paysage, l’analyses des tendances évolutives, etc.

Ce premier bilan a considérablement amélioré les connaissances sur le Grand rhinolophe, notamment en Poitou-Charentes (population hivernale et estivale), mais il permet aussi d’obtenir des résultats pour d'autres espèces comme le Grand murin, le Minioptère de Schreibers et le Murin à oreilles échancrées.

L'important travail mené depuis plus de 4 ans permet d'appréhender le fonctionnement de la population et ses limites géographiques, ses déplacements au sein de la trame paysagère, son régime alimentaire et, partiellement, son état de santé. Plusieurs publications scientifiques et les précédents rapports d'étude sont disponibles << ici >>.

Pour rappel, l'aventure continue et les opérations de capture de 2019 se poursuivent, en Charente-Maritime et ailleurs. Pour plus d’informations, vous pouvez contacter Virginie Barret (virginie.barret@lpo.fr) ou Maxime Leuchtmann (maxime.leuchtmann@ne17.fr).

Maxime Leuchtmann, coordinateur du programme.

Légende de l'image : Grand Rhinolophe en vol. © Maxime Leuchtmann.

posté par Philippe Jourde
 
lundi 19 août 2019
Papillons de jour
Poussée de Mercure

Le Mercure Arethusana arethusa est un papillon diurne caractéristique des pelouses calcaires sèches. En Charente-Maritime, il est très rare et localisé, la principale population se situant sur les chaumes de Sèchebec, entre Bords et Saint-Savinien. Un individu a par ailleurs été observé sur les pelouses de Peuchauvet, à Chatenet, dans le sud du département. On ne sait toutefois pas s'il existe un noyau de peuplement dans ce secteur.

Autrefois considéré comme une sous-espèce du Mercure, A. arethusa dentata a été élevé au rang d’espèce (Dinca et al., 2015) sous l'appellation Arethusana boabdil. Cette espèce se distingue du Mercure par quelques nuances morphologiques et une aire de répartition distincte. Il fréquente les landes sableuses du plateau landais et les secteurs thermophiles des Pyrénées-Atlantiques, tandis que le Mercure est présent sur les pelouses sèches du reste de l’Aquitaine (secteurs thermophiles de Gironde et pelouses de Dordogne et du Lot-et-Garonne). Les deux papillons entrent en contact dans une zone mal délimitée au nord de la Gironde et à l’est du Béarn.

Le CEN Aquitaine et la LPO Aquitaine ont édité une fiche de recherche qui permet d'en savoir plus. En Charente-Maritime, cette espèce est à rechercher prioritairement dans les landes de Montendre.

Bonnes prospections.

posté par Philippe Jourde
 
mercredi 10 juillet 2019
Oiseaux
Carte de la Pie-grièche écorcheur

La Pie-gricèhe écorcheur Lanius collurio est un passereau migrateur dont les populations déclinent fortement du fait de la disparition des haies et des ronciers, où elle niche, des prairies naturelles, où elle chasse, et des proies dont elle se nourrit (de gros insectes).

Cette superbe espèce fait actuellement l'objet de recherches ciblées. Le résultat de ces prospections est présenté << ici >>.

 

Légende de l'image : Pie-grièche écorcheur mâle à l'affût. © Philippe Jourde.

posté par Philippe Jourde
 
jeudi 27 juin 2019
Coléoptères
Découverte des coccinelles

A la découverte des coccinelles à Puyrolland !

En 2019, la LPO organise 6 sorties coccinelles afin d’apprendre à rechercher et reconnaitre ces petits coléoptères. 59 espèces sont actuellement connues en Charente-Maritime et quelques-unes sont encore à découvrir ! Les plus grosses bien colorées mesurent jusqu’à 8 millimètres et les plus petites ne mesurent qu’un seul petit millimètre.

Ces sorties se déroulent dans le département pour prospecter différents milieux et améliorer les connaissances de certains secteurs peu prospectés.

Ces sorties sont gratuites et ouvertes à tous, cependant le nombre de places est limité et une inscription est donc nécessaire.

Ces journées débutent vers 10h et se déroulent jusque dans l’après-midi selon les conditions météorologiques. Chaque participant ramène donc son pique-nique et son matériel (s’il en a) : filet à insectes, petites boîtes à insectes, loupe à insectes, une bonne paire de chaussure, et des yeux bien aiguisés !

La seconde de ces sorties est programmée pour le samedi 13 juillet dans le secteur de Puyrolland (à environ 7 km au nord-est de Tonnay-Boutonne). Cette sortie devrait permettre de prospecter des coteaux calcaires des Cantinauds et des milieux plus frais du val de Trézence.

Inscriptions :

Envoyer directement votre souhait d’inscription par e-mail à sylvain.fagart@lpo.fr en précisant :

Nom :

Prénom :

Numéro de Téléphone :

Nombre de personnes présentes (pour les familles) :

Une confirmation d’inscription et les informations complémentaires (lieu du rendez-vous) vous seront envoyées en retour.

 

 

Légende de l'image : Ceratomegilla undecimnotata (cliché Sylvain Fagart)

posté par Philippe Jourde
 
dimanche 9 juin 2019
Oiseaux
La chronique ornitho de mars-avril

L'équipe de Faune-Charente-Maritime est heureuse de vous proposer la synthèse ornithologique de mars et avril 2019 accessible en téléchargement en cliquant << ici >>.

Bonne lecture à tous,

L'équipe de Faune-Charente-Maritime

 

posté par Stéphane Cohendoz
 
mercredi 5 juin 2019
Oiseaux
Le Pouillot siffleur nicheur en Charente-Maritime ?

En juin 2017, un mâle de Pouillot siffleur avait été repéré chanteur, par plusieurs observateurs, à 2,5 km à l'est du village de Bussac-Forêt, au sud du département.

Il y a quelques jours, un nouvel oiseau a été détecté et enregistré, à 3,2 km au nord de Bussac, démontrant de nouveau la présence d'un mâle cantonné dans ce secteur.

Le Pouillot siffleur n'est pas connu en tant que nicheur en Charente-Maritime. Nous attirons donc l'attention de tous les naturalistes sillonnnant ce secteur. Il serait particulièrement intéressant d'en savoir plus sur le statut de cet/ces oiseau(x). Ce passereau forestier est en effet exceptionnel en Charente-Maritime et rare et en fort déclin au plan national.

posté par Philippe Jourde
 
mercredi 5 juin 2019
Deux nouvelles listes rouges des espèces menacées

Dans le cadre d'un projet relatif à l'établissement des listes rouges d'espèces menacées du Poitou-Charentes, Poitou-Charentes Nature, la LPO ete leurs associations partenaires viennent de publier les listes des libellules et des papilllons diurnes menacés du Poitou-Charentes.

Ces listes ont été labellisées par l'UICN France et validées par le Conseil Scientifique Régional du Patrimoine Naturel.

Ces documents sont librement téléchargeables : << ici>>. Nous vous souhaitons bonne lecture.

L'équipe de Faune-Charente-Maritime

posté par Philippe Jourde
 
mardi 30 avril 2019
Oiseaux
Observation d'un Monticole de roche

Le Monticole de roche est un oiseau typique des formations rocheuses, qu'on observe dans les montagnes, mais aussi dans les régions de gorges et de chaos. Il est présent dans les Alpes, les Pyrénées, les reliefs méditerranéens, les Cévennes et les sommets du Massif central.

L'observation de cet oiseaux à Saint-Augustin, en Charente-Maritime, est une première. Il s'agit probablement d'un migrateur qui a été un cran trop loin dans son trajet de retour. C'est un phénomène bien connu, que les ornithologues anglosaxons qualifient de "spring overshoot" (dépassement d'aire printanier).

Ce monticole serait, si notre compte est bon, la 420e espèce observée en Charente-Maritime.

Légende de la carte : répartition française du Monticole de roche d'après les données issues de Faune-France.

posté par Philippe Jourde
 
jeudi 18 avril 2019
Reptiles
Atlas du Poitou-Charentes des reptiles et amphibiens

Pour la dernière année de prospection de l'atlas des amphibiens et reptiles du Poitou-Charentes, nous vous proposons de parcourir les mailles vierges de prospection. Cela permettra de compléter la couverture géographique des espèces. Pour orienter les recherches, vous pouvez consulter le tableau et la série de cartes par espèce.

Toutes les données restent toutefois intéressantes même sur des secteurs où les espèces sont déjà connues. Alors, n'hésitez pas à vous balader à la recherches des reptiles et des amphibiens et n'oubliez pas de saisir l’ensemble de vos observations sur www.faune-charente-maritime.org

Pour toutes informations, vous pouvez contacter Loïc JOMAT - loic.jomat(at)lpo.fr ou Naïs AUBOUIN - nais.aubouin(at)ne17.fr.

Mené sous l’égide de Poitou-Charentes Nature, l'atlas des amphibiens et reptiles du Poitou-Charentes, coordonné par Deux-Sèvres Nature Environnement entame sa dernière année de prospection. La coordination départementale est assurée par Nature Environnement 17 et la LPO.

Cet atlas est soutenu financièrement par la Région Nouvelle Aquitaine et la DREAL Nouvelle Aquitaine.

 

 

Couleuvre vipérine (cliché Antoine Barreau)

posté par Stéphane Cohendoz
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 704

LPO en Charente-Maritime
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2019