www.faune-charente-maritime.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
Accueil
 
Les partenaires naturalistes
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Quelques cartes
       - 
Grive litorne 20-21
       - 
Grive mauvis 20-21
       - 
Grive musicienne 20-21
       - 
Martin-pêcheur d'Europe 20-21
       - 
Grosbec casse-noyaux 20-21
       - 
Tichodrome échelette 20-21
       - 
Tarin des aulnes 20-21
       - 
Chevreuil européen 10-21
       - 
Cigogne blanche 2020
       - 
Vipère aspic 18-21
 - 
Les galeries
Informations et aides
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
Foire aux questions
  Statistiques d'utilisation
Consulter les cartes
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs
 - 
Atlas communal
 - 
Cartes de présence
Faune et routes
 - 
Faune et route
 - 
Aménagements réalisés
 - 
Les actions 2013-2015
  Fiche d'identification
    - 
Fiches d'identification
    - 
Fiche 1 : fouine et martre
    - 
Fiche 2 - visons et putois
    - 
Fiche 3 - loutre et ragondin
    - 
Fiche 4 - grands mammifères
    - 
Fiche 5 - petits mammifères
    - 
Fiche 6 - grenouilles et crapauds
    - 
Fiche 7 - tritons et salamandre
    - 
Fiche 8 - serpents
    - 
Fiche 9 - tortues
    - 
Fiche 10 - buse et busards
    - 
Fiche 11 - autres rapaces
    - 
Fiche 12 - chouettes et hiboux
Mammifères
  Chauves-souris
    - 
Chauves-souris - présentation
    - 
Chauves-souris - SOS Chiro
    - 
Chauves-souris des milieux bâtis
    - 
Codes pour les chauves-souris
Oiseaux
  Oiseaux-identification
    - 
Oiseaux - identification
  Oiseaux bagués
    - 
Codes pour marquages colorés
    - 
Limicoles bagués couleur
 - 
Observatoire rapaces diurnes (2021)
 - 
Comités d'Homologation (CHN-CHD)
 - 
Codes Atlas
Reptiles
Amphibiens
 - 
Amphibien - identification
 - 
Alyte accoucheur : enquête 2015-2016
Mollusques continentaux
Insectes
  Libellules
    - 
Libellules - présentation
    - 
Libellules de Charente-Maritime
  Orthoptères
    - 
Orthoptères - présentation
    - 
Orthoptères - identification
 - 
Mantes et phasme - présentation
 - 
Cigales - présentation
 - 
Coccinelles - présentation
Listes rouges Poitou-Charentes
 - 
Liste rouges
Biodiversité
 - 
La biodiversité en Poitou-Charentes
Prise en main
 - 
Guide d'utilisation
 - 
Bonne conduite naturaliste
 - 
Code déontologie
La LPO
 - 
Aider la LPO
 - 
Etre bénévole
 - 
Protection d'espaces
 - 
Créer un refuge
Contacts
 - 
Contacts
Les liens

Toutes les nouvelles
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 755
 
lundi 22 février 2021
Oiseaux
Défi nature n°5 : Pic noir

Le Pic noir est particulièrement actif en février-mars et défend son territoire par de longs et sonores tambourinages en martelant un tronc avec son bec. Il lance aussi des appels cactéristiques de type "kliéééé" à la recherche d'un partenaire.

 

Retrouvez toutes les informations de ce cinquième défi ici !

 

Pic noir (Jean-Christophe Poumeyrol)

posté par Stéphane Cohendoz
 
lundi 22 février 2021
L'outarde : revue naturaliste de la LPO Poitou-Charentes

L'outarde 56 se livre à vous !

Le tout nouveau numéro de L'Outarde, "LA" revue naturaliste du Poitou-Charentes est paru. Plongez dans le n°56 et partez avec plaisir à la rencontre du Pélobate cultripède, de la Cigogne blanche et des oiseaux communs du programme de suivi STOC ainsi que de nombreux visiteurs exceptionnels. 

La version papier sera en vente (8 euros) début mars dans les locaux LPO de Poitiers et de La Rochelle.

Pour le lire, cliquez ici !

 

posté par Stéphane Cohendoz
 
vendredi 12 février 2021
Reptiles
Tous les serpents enfin protégés

Grâce à une mobilisation associative sans précédent, toutes les espèces de serpents de France métropolitaine sont désormais strictement protégées. L’autorisation partielle de la destruction des vipères fait désormais partie du passé.

Publié au Journal Officiel, l’arrêté fixant la liste des amphibiens et des reptiles protégés sur l’ensemble du territoire et les modalités de leur protection marque une avancée attendue en faveur de la protection de la biodiversité.

Une forte mobilisation collective a permis d’attirer l’attention du ministère de la Transition Écologique sur les carences de l'ancienne réglementation. Il était en effet inconcevable que les vipères, en déclin et vulnérables, ne bénéficient pas d'une protection stricte. Le collectif d’associations se félicite qu’un dialogue constructif ait pu être engagé et débouche à la protection de toutes les espèces de serpents.

Ce nouvel arrêté interdit de tuer ou maltraiter l’ensemble des serpents, dont les vipères. Toute personne outrepassant cette interdiction s’expose à deux ans d’emprisonnement et 150 000 € d’amende. Cela signifie également que leurs milieux de vie sont également préservés et qu’il faut désormais les prendre en compte dans l’aménagement de nos territoires.

[Plus d'info]

 

Légende de l'image : En Charente-Maritime, la Vipère aspic est devenue extrèmement rare et localisée. © Antoine Barreau

 

posté par Philippe Jourde
 
mardi 9 février 2021
Oiseaux
STOC, SHOC, EPOC : un webinaire pour tout savoir des suivis d'oiseaux communs

La LPO et le MNHN organisent le webinaire « Suivi des Oiseaux communs », les 8 et 9 mars 2021 de 18h à 20h.

Par le biais d'interventions de coordinateurs nationaux et régionaux et de participants, ce webinaire présente les différents programmes de suivi de l’avifaune (STOC, STOM, SHOC, EPOC, Observatoire rapaces), mais aussi leur fonctionnement et leur complémentarité.

[Plus d'info]

[S’inscrire]

posté par Philippe Jourde
 
mercredi 27 janvier 2021
Oiseaux
Oiseaux de France : abonnez-vous

Oiseaux de France est une vaste enquête, qui va mobiliser l’ensemble de la communauté des passionnés de nature jusqu’en 2025. Il s'agit de cartographier précisément la répartition de toutes les espèces de France en période de nidification et d'hivernage et, pour le maximum d’entre elles, de déterminer leur tendance d’évolution et d’évaluer leur effectif.

Dans l’attente de la mise en ligne du portail informatique dédié, prévue en mars 2021, nous vous proposons de vous abonner gratuitement à la lettre d’information « Oiseaux de France ». Six numéros sont prévus chaque année. Le premier paraîtra début février. Au programme :  

  • toutes les informations sur l'avancée du projet ODF,
  • les bilans et informations importantes sur les suivis nationaux,
  • des actualités nationales et internationales,
  • le calendrier des enquêtes,
  • des témoignages,
  • des tutos…

Pour s’abonner à la newsletter, cliquez sur l’image ci-dessous :

https://cdnfiles1.biolovision.net/www.faune-france.org/userfiles/FauneFrance/FFAltasEnqutes/ODFlogonewsletter.png

 

Légende de l'image : Sarcelle d'été. © Philippe Jourde

posté par Philippe Jourde
 
lundi 25 janvier 2021
30 & 31 janvier 2021 - week-end national de comptage des oiseaux des jardins

Vous prenez plaisir à observer les oiseaux de votre jardin et souhaitez vous investir ? La LPO et le Muséum National d’Histoire Naturelle vous invitent à participer au week-end national de comptage des oiseaux des jardins

Le week-end national de comptage des oiseaux des jardins… c’est quoi ?

L’observatoire des oiseaux des jardins vous invite à partager les observations des oiseaux de votre jardin tout au long de l’année, avec deux temps forts : le dernier week-end de janvier pour les oiseaux hivernants et le dernier week-end de mai pour les oiseaux nicheurs. Vous êtes ainsi des milliers d’observateurs chaque année depuis 2013 à faire avancer la connaissance des oiseaux de nos jardins en partageant vos données.

Les prochaines observations collectées pour le comptage de janvier permettront d’identifier les espèces venues passer l’hiver en France et la vague de froid qui touche actuellement la France promet de belles observations à la mangeoire !

Comment participer ?

Pas besoin d’être un expert, il suffit d’avoir un peu de temps, d’aimer regarder ce qu’il se passe dans son jardin et de savoir compter. Facile !

    • Choisissez un jour d’observation, le samedi 30 ou le dimanche 31 janvier et un créneau d’une heure, idéalement en fin de matinée ou en début d’après-midi, lorsque les températures sont un peu plus chaudes et les oiseaux plus actifs ;
    • Trouvez un lieu d’observation, un jardin ou un balcon, en ville ou à la campagne. Un parc public peut tout à fait servir de lieu d’observation.
    • Comptez et notez durant une heure tous les oiseaux qui visitent le jardin. Pour les reconnaitre plus facilement, des fiches sont disponibles sur le site de l’Observatoire ainsi qu’une fiche d’aide pour le comptage.
    • Transmettez les données sur le site de l’Observatoire des oiseaux des jardins : oiseauxdesjardins.fr.

Comment éviter les doubles comptages ?

Il suffit de compter le nombre maximal simultané d’individus de chaque espèce observés durant le créneau horaire. Par exemple, pour une observation successive de 2 mésanges charbonnières, puis 4, puis 1, ne notez que 4 mésange charbonnières et non 7 (2+4+1).

Besoin d’aide ?

L’équipe peut vous aider à identifier les oiseaux observés. Prenez en photo ceux pour lesquels l’identification n’est pas certaine et envoyez-nous le portrait de l’oiseau sur oiseauxdesjardins@lpo.fr

Si vous avez des questions techniques sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème, nous vous invitons dans un premier temps à consulter le Guide d’aide disponible <<ici>>.

Nous comptons sur vous pour une mobilisation record !

 

légende de l'image : Accenteur mouchet (© Bernard Queval). Très discret et souvent méconnu, l’Accenteur mouchet se rencontre le plus souvent au sol, caché dans une haie ou un fourré, ce qui lui a valu le surnom de « traîne-buisson ». Il est très souvent confondu avec le Moineau domestique, avec lequel il partage un plumage rayé.

posté par Stéphane Cohendoz
 
jeudi 21 janvier 2021
Biodiv'Marais poitevin

Visualisez les données faune et flore de l’Observatoire du patrimoine naturel du Marais poitevin et de ses partenaires dont la LPO.


Afin de valoriser les données naturalistes acquises grâce aux nombreuses études ou aux réseaux de bénévoles sur le territoire, le Parc naturel régional du Marais poitevin a créé l’atlas Biodiv’Marais poitevin. Les données sont consultables à la maille de 5 x 5 km ou à la commune.

Destiné aux acteurs, au grand public, aux usagers du marais, aux animateurs nature…, Biodiv’Marais poitevin permet de visualiser la répartition des espèces, la biodiversité de chaque commune, les fiches INPN des espèces et d’identifier les producteurs de données.

posté par Stéphane Cohendoz
 
lundi 18 janvier 2021
Oiseaux
Défi nature n°4 : vanneau huppé et pluvier doré

A l'occasion du comptage Wetlands International de la mi-janvier qui fait la part belle aux oiseaux d'eau hivernants dans la région, nous vous proposons un nouveau défi : Partez à la recherche des rassemblements de vanneaux huppés et de pluviers dorés.

Retrouvez toutes les informations de ce quatrième défi ICI !

 

Pluvier doré (Lotfi Hamdaoui)

posté par Stéphane Cohendoz
 
jeudi 31 décembre 2020
Oiseaux
Comptage Oiseaux d'eau de janvier 2020 : un bilan contrasté sur fond de douceur hivernale

Le réseau Wetlands français – coordinateurs et compteurs locaux, sans qui ce travail n’aurait pas été possible - et la LPO ont le plaisir de vous présenter l’édition 2020 de la brochure des résultats du comptage des oiseaux d’eau à la mi-janvier et ses deux annexes (les résultats 2020 du dénombrement de 90 espèces présentés sous forme de fiches espèces et le bilan du réseau de sites des limicoles côtiers établi avec l’OFB.

À la mi-janvier 2020, 2,8 millions d’oiseaux d’eau ont été recensés sur près de 500 zones humides du réseau de sites Wetlands français, soit un chiffre dans la moyenne des précédents comptages. À la faveur d’un automne et d’un hiver encore une fois très doux, les effectifs d’Anatidés, Foulque et Grèbes ont été particulièrement faibles. Les effectifs d’Oie des moissons, de fuligules, de Garrot à oeil d’or, en déclin constant depuis le début des suivis, sont en 2020 à leurs plus bas niveaux. Les effectifs de limicoles, à l’inverse, sont élevés avec des records historiques pour le Pluvier doré ou la Barge à queue noire, tout comme pour les échassiers (Ardéidés, Ibis, Spatule, Flamant), probablement pour ces derniers en lien avec de bons épisodes de reproduction et les conditions hivernales clémentes.

La Camargue et les Pertuis charentais (Réserve de Moëze-Oléron et Baie de l’Aiguillon), suivis de la Baie de Mont-Saint-Michel et du Bassin d’Arcachon, sont cette année en tête du classement des 47 zones humides identifiées d’importance internationale au titre des critères 5 et 6 de la convention Ramsar. 

Toutes ces informations, étayées des leurs chiffres précis, sont présentées dans la brochure de synthèse 2020. Vous y retrouverez également :

  • un résumé des tendances des 70 principales espèces suivies dans le cadre des comptages Wetlands ;
  • le zoom-site qui cette année s'intéresse au site transfrontalier du cours du Rhin ;
  • le zoom-espèce sur la Sarcelle d’hiver ;
  • le déroulé et les résultats du comptage Wetlands en Guadeloupe dans la rubrique Outre-Mer ;
  • la rubrique sur les comptages hors frontière consacrée à deux sites emblématiques de Mauritanie : les Parcs Nationaux du Banc dArguin et du Diawling ;
  • le point habituel sur les espèces exotiques avec un zoom sur l’Ouette d’Egypte ;
  • une nouvelle rubrique sur les enquêtes spécifiques avec la présentation du Réseau National Bernache et les résultats des dénombrements mensuels de l’hiver 2019-2020.

Bonne lecture à tous ! Et rendez-vous les 16 et 17 janvier pour l’édition 2021 du comptage Wetlands !

posté par Stéphane Cohendoz
 
samedi 19 décembre 2020
Oiseaux
Défi nature n°3 : les grives
Pendant votre balade, autour de chez vous, allez-vous trouver l’une des quatre grives ? 

Cliquez pour retrouvez toutes les informations de ce Défi nature Grives

 

Grive mauvis (Bernard Thiré)

posté par Stéphane Cohendoz
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 755

LPO en Charente-Maritime
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2021