www.faune-charente-maritime.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
Accueil
 
Les partenaires naturalistes
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Quelques cartes
       - 
Grive litorne 20-21
       - 
Grive mauvis 20-21
       - 
Grive musicienne 20-21
       - 
Martin-pêcheur d'Europe 20-21
       - 
Grosbec casse-noyaux 20-21
       - 
Tichodrome échelette 20-21
       - 
Tarin des aulnes 20-21
       - 
Chevreuil européen 10-21
       - 
Cigogne blanche 2020
 - 
Les galeries
Informations et aides
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
Foire aux questions
  Statistiques d'utilisation
Consulter les cartes
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs
 - 
Atlas communal
 - 
Cartes de présence
Faune et routes
 - 
Faune et route
 - 
Aménagements réalisés
 - 
Les actions 2013-2015
  Fiche d'identification
    - 
Fiches d'identification
    - 
Fiche 1 : fouine et martre
    - 
Fiche 2 - visons et putois
    - 
Fiche 3 - loutre et ragondin
    - 
Fiche 4 - grands mammifères
    - 
Fiche 5 - petits mammifères
    - 
Fiche 6 - grenouilles et crapauds
    - 
Fiche 7 - tritons et salamandre
    - 
Fiche 8 - serpents
    - 
Fiche 9 - tortues
    - 
Fiche 10 - buse et busards
    - 
Fiche 11 - autres rapaces
    - 
Fiche 12 - chouettes et hiboux
Mammifères
  Chauves-souris
    - 
Chauves-souris - présentation
    - 
Chauves-souris - SOS Chiro
    - 
Chauves-souris des milieux bâtis
    - 
Codes pour les chauves-souris
Oiseaux
  Oiseaux-identification
    - 
Oiseaux - identification
  Oiseaux bagués
    - 
Codes pour marquages colorés
    - 
Limicoles bagués couleur
 - 
Observatoire rapaces diurnes (2021)
 - 
Comités d'Homologation (CHN-CHD)
 - 
Codes Atlas
Reptiles
Amphibiens
 - 
Amphibien - identification
 - 
Alyte accoucheur : enquête 2015-2016
Mollusques continentaux
Insectes
  Libellules
    - 
Libellules - présentation
    - 
Libellules de Charente-Maritime
  Orthoptères
    - 
Orthoptères - présentation
    - 
Orthoptères - identification
 - 
Mantes et phasme - présentation
 - 
Cigales - présentation
 - 
Coccinelles - présentation
Listes rouges Poitou-Charentes
 - 
Liste rouges
Biodiversité
 - 
La biodiversité en Poitou-Charentes
Prise en main
 - 
Guide d'utilisation
 - 
Bonne conduite naturaliste
 - 
Code déontologie
La LPO
 - 
Aider la LPO
 - 
Etre bénévole
 - 
Protection d'espaces
 - 
Créer un refuge
Contacts
 - 
Contacts
Les liens

Toutes les nouvelles
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 747
 
jeudi 31 décembre 2020
Oiseaux
Comptage Oiseaux d'eau de janvier 2020 : un bilan contrasté sur fond de douceur hivernale

Le réseau Wetlands français – coordinateurs et compteurs locaux, sans qui ce travail n’aurait pas été possible - et la LPO ont le plaisir de vous présenter l’édition 2020 de la brochure des résultats du comptage des oiseaux d’eau à la mi-janvier et ses deux annexes (les résultats 2020 du dénombrement de 90 espèces présentés sous forme de fiches espèces et le bilan du réseau de sites des limicoles côtiers établi avec l’OFB.

À la mi-janvier 2020, 2,8 millions d’oiseaux d’eau ont été recensés sur près de 500 zones humides du réseau de sites Wetlands français, soit un chiffre dans la moyenne des précédents comptages. À la faveur d’un automne et d’un hiver encore une fois très doux, les effectifs d’Anatidés, Foulque et Grèbes ont été particulièrement faibles. Les effectifs d’Oie des moissons, de fuligules, de Garrot à oeil d’or, en déclin constant depuis le début des suivis, sont en 2020 à leurs plus bas niveaux. Les effectifs de limicoles, à l’inverse, sont élevés avec des records historiques pour le Pluvier doré ou la Barge à queue noire, tout comme pour les échassiers (Ardéidés, Ibis, Spatule, Flamant), probablement pour ces derniers en lien avec de bons épisodes de reproduction et les conditions hivernales clémentes.

La Camargue et les Pertuis charentais (Réserve de Moëze-Oléron et Baie de l’Aiguillon), suivis de la Baie de Mont-Saint-Michel et du Bassin d’Arcachon, sont cette année en tête du classement des 47 zones humides identifiées d’importance internationale au titre des critères 5 et 6 de la convention Ramsar. 

Toutes ces informations, étayées des leurs chiffres précis, sont présentées dans la brochure de synthèse 2020. Vous y retrouverez également :

  • un résumé des tendances des 70 principales espèces suivies dans le cadre des comptages Wetlands ;
  • le zoom-site qui cette année s'intéresse au site transfrontalier du cours du Rhin ;
  • le zoom-espèce sur la Sarcelle d’hiver ;
  • le déroulé et les résultats du comptage Wetlands en Guadeloupe dans la rubrique Outre-Mer ;
  • la rubrique sur les comptages hors frontière consacrée à deux sites emblématiques de Mauritanie : les Parcs Nationaux du Banc dArguin et du Diawling ;
  • le point habituel sur les espèces exotiques avec un zoom sur l’Ouette d’Egypte ;
  • une nouvelle rubrique sur les enquêtes spécifiques avec la présentation du Réseau National Bernache et les résultats des dénombrements mensuels de l’hiver 2019-2020.

Bonne lecture à tous ! Et rendez-vous les 16 et 17 janvier pour l’édition 2021 du comptage Wetlands !

posté par Stéphane Cohendoz
 
samedi 19 décembre 2020
Oiseaux
Défi nature n°3 : les grives
Pendant votre balade, autour de chez vous, allez-vous trouver l’une des quatre grives ? 

Cliquez pour retrouvez toutes les informations de ce Défi nature Grives

 

Grive mauvis (Bernard Thiré)

posté par Stéphane Cohendoz
 
samedi 5 décembre 2020
Oiseaux
Défi nature n°2 : le Tarin des aulnes

Profiter de vos balades en bord de cours d'eau ou près d'une zone humide pour relever un défi nature, ça vous dit ? Après le 1er défi sur le tichodrome échelette, nous vous invitons à chercher le Tarin des aulnes dans les aulnes et les bouleaux. Guettez aussi votre mangeoire, ses visites ne sont pas rares !

Cliquez pour retrouvez toutes les informations de ce Défi nature Tarin des aulnes

 

Tarins des aulnes à la mangeoire (Christophe Dufour)

posté par Stéphane Cohendoz
 
jeudi 3 décembre 2020
Oiseaux
Dénombrement des cigognes en hiver

Les Cigognes blanche et noire sont classiquement migratrices. Depuis plusieurs années, quelques dizaines oiseaux ont pris l'habitude d'hiverner en Charente-Maritime et plus largement en France.

Comme chaque année, le groupe Cigognes France propose de dénombrer les oiseaux présents du 1er au 15 décembre. Merci de renseigner toutes vos observations sur Faune-Charente-Maritime, voire d'organiser des prospections ciblées pour trouver les groupes de cigognes autour de chez vous dans la limite des 20 km autorisée. En ce début de mois de décembre, des Cigognes blanches ont été signalés le long de la Charente, dans le marais de Brouage et dans les marais de Gironde. Avec un peu de chance, vous croiserez peut-être une Cigogne noire.

Voir la carte des Cigognes blanches hivernantes en Charente-Maritime

l'Equipe de Faune-Charente-Maritime

posté par Stéphane Cohendoz
 
jeudi 19 novembre 2020
Oiseaux
7882 !

7882, c'est le nombre de listes complètes réalisées en Charente-Maritime cette année !

Nous remercions et félicitons chaleureusement les observateurs contribuant à la connaissance du patrimoine naturel départemental par ce mode de saisie, qui est celui recommandé par Faune-Charente-Maritime

C'est quoi une liste complète ?

C'est la liste de toutes les espèces que vous observez sur un site en un temps donné, idéalement entre 5 et 20 min. Mais au lieu de saisir les observations isolément, vous les rentrez sous forme de liste. Sur NaturaList, on peut faire des listes en pointant chaque contact d'oiseau (Liste en temps réel). On utilise ce mode de saisie pour des sessions d'observation courtes.

On peut aussi faire une liste qui rassemble toutes les données collectées par espèce, sans pointer la localisation de chaque oiseau (Liste plus tard).

Enfin, il est possible d'enregistrer ses observations en temps réel sur un trajet, idéalement par tronçons de 10 minutes, en enregistrant sa trace.

Sur Faune-Charente-Maritime, les listes complètes se font au niveau des lieux-dits (points jaunes).

ODF, vous connaissez ?

2021 marque le lancement du programme Oiseaux de France. Cet atlas concernera la France métropolitaine et d'outremer. Il portera sur les saisons de reproduction et d'hivernage 2021-2025 et aura pour objectif d'apporter des éléments précis sur :

  • la répartition des espèces et leur évolution,
  • leur phénologie de présence,
  • leur tendance démographique
  • leur taille de leur population.

Seules les données collectées par listes complètes permettront de tirer des informations pertinentes sur ces trois derniers points. Nous vous invitons donc à privilégier dès à présent ce mode de saisie pour vous familiariser.

L'équipe de Faune-Charente-Maritime se tient à votre disposition pour tout éventuel complément d'information.

 

 

https://cdnfiles1.biolovision.net/www.faune-charente-maritime.org/userfiles/PhnoCoucoucompare.JPG

Exemple d'utilisation des listes complètes : phénologie du Coucou gris entre Nouvelle-Aquitaine et Auvergne-Rhône-Alpes. Le retour du coucou est un peu plus précoce au printemps dans l'Ouest et le départ nettement plus tardif à l'Est.

 

Légende de l'image : Gravelot à collier interrompu. © Ph. Jourde

posté par Philippe Jourde
 
mardi 20 octobre 2020
Oiseaux
Passage exceptionnel de Milans royaux

Les vents d'est et de sud-est déportent régulièrement les Milans royaux à l'ouest de leur couloir de migration classique lors du passage postnuptial. Les journées du 18 et du 19 octobre ont été particulièrement remarquables avec respectivement 111 et 99 oiseaux survolant notre département.

Retrouvez la carte du passage post-nuptial du Milan royal ci-contre.

 

Cliché de Guy Arnaud

posté par Stéphane Cohendoz
 
mardi 22 septembre 2020
Usage abusif des adresses des contributeurs

Les personnes inscrites ou contributrices à Faune-Charente-Maritime, ainsi qu'à tous les autres portails VisioNature de Nouvelle Aquitaine, ont été démarchés le lundi 21/09 par un courrier électronique les incitant à collaborer au SINP en transmettant directement leurs données au portail FauNA.

Nous tenons à informer tous nos contributeurs qu’aucune demande d’utilisation du fichier d’adresse des contributeurs à VisioNature n’a été formulée par FauNA, ou l’OAFS qui coordonne cette démarche. Nous garantissons qu’aucune autorisation n’a été accordée quant à l’utilisation d’un tel fichier.

Ce type de démarchage est contraire à notre politique de gestion des données personnelles et, évidemment, au Règlement Général sur la Protection des Données personnelles (RGPD).

Nous nous efforçons en ce moment même de mesurer la portée de l'événement et de déterminer les responsabilités associées. Cet acte de malveillance ne semble avoir concerné que les adresses électroniques, vos données personnelles sur nos systèmes étant plus que limitées. Nous vous tiendrons bien entendu informés, via ce présent fil d'actualités de l'avancement de notre compréhension de cet incident, ainsi que par un courrier électronique détaillé d’ici 48 heures.

D’ores et déjà, nous renforçons notre politique de confidentialité. Les liens des observateurs ne seront désormais plus fonctionnels. De nouvelles Conditions générales d’utilisation vont être proposées d’ici quelques jours.

Enfin, sachez que Faune-Charente-Maritime et les autres portails VisioNature sont un des plus importants contributeurs au SINP, mais que notre démarche va bien au-delà. Chaque jour vos précieuses informations sont utilisées par le réseau associatif dans son travail en faveur de la connaissance et la protection de la nature.

 Nous vous remercions pour votre confiance et votre soutien.

posté par Philippe Jourde
 
vendredi 11 septembre 2020
Odonates
De l'art difficile d'identifier les sympétrums

L'identification des libellules nécessite souvent un examen détaillé et attentif. Si ce groupe n'est clairement pas le plus difficile à étudier, il faut être conscient que l'identification à distance de certaines espèces n'est pas toujours possible.

La détermination des sympétrums, de très loin le genre le plus abondant en ce moment, doit par exemple reposer sur une conjonction de critères. Nous vous remercions, dans la mesure du possible, de documenter le mieux possible vos données avec des photos pour faciliter le travail des validateurs et accélerer le travail de confirmation.

 

posté par Philippe Jourde
 
mercredi 29 juillet 2020
Papillons de nuit
Une nouvelle espèce exotique en Charente-Maritime

Le confinement n'a pas d'effet sur le déplacement des espèces exotiques. La première mention départementale du Bombyx des palmiers Paysandisia archon vient de nous être rapportée.

Ce papillon "nocturne", parfaitement visible en journée, ne passe pas inaperçu. D'une envergure de 10 cm, ses ailes postérieures sont vivement colorées.

Originaire du centre de l'Amérique du Sud, il a été introduit en Europe et s'est implanté en Espagne, en Italie et en France, Corse comprise. La carte de Faune-France donne un aperçu de sa répartition actuelle.

Détecté pour la première fois le 23 juillet dernier à Vaux-sur-Mer (5 individus), il y a été réobservé le 26. Il est probable que l'espèce se répande rapidement, notamment dans le royannais, où les palmiers sont abondament plantés dans les parcs, les jardins mais aussi le long du front de mer.

Légende de la photo : imago de Bombyx du palmier, 21/07/2020 - Gironde. © Isabelle Thiberville.

posté par Philippe Jourde
 
lundi 27 juillet 2020
L'outarde : revue naturaliste de la LPO Poitou-Charentes

Dans ce dernier numéro de la revue naturaliste L'Outarde, vous découvrirez des articles traitant du Guêpier d'Europe et du Grand Corbeau en Vienne, ainsi que de l'Elanion blanc, des mouettes et goélands hivernants et des hétérocères en Charente-Maritime. Bonne lecture !

posté par Stéphane Cohendoz
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 747

LPO en Charente-Maritime
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2021